Aller au contenu
Chargement...
Espace conférencier

D’après une étude menée en 2021 par le CSA et l’ADEME, l’environnement représente la deuxième préoccupation principale des salariés, et même la première pour les moins de 35 ans. Cette donnée illustre l’importance accordée aujourd’hui aux mesures environnementales prises en entreprise et encourage à participer à la transition écologique de demain. L’agence et son équipe d’experts vous proposent d’en apprendre davantage sur cette thématique d’actualité. Pour changer le monde, nous devons agir. N’attendez plus !

I- La transition écologique

La transition écologique se définit par un basculement vers un nouveau modèle économique et social permettant de répondre aux problématiques environnementales actuelles. Cette transition vise à pérenniser les activités et à les rendre durables sans participer à la dégradation de la planète.

1) Les différents types de transitions écologiques

Il existe aujourd’hui différents types de transitions, toutes engagées vers un objectif commun : préserver notre environnement. 

 

  • la transition énergétique qui englobe toutes les modifications apportées au système de production, de distribution et de consommation d’énergie dans une région donnée dans l’objectif de nous rendre plus respectueux de l’environnement.

 

 

  • la transition agro-alimentaire qui implique une refonte des systèmes agro-alimentaires existants afin d’atteindre plusieurs objectifs : garantir la sécurité alimentaire pour tous, répondre aux préférences alimentaires des consommateurs, assurer un niveau de vie décent pour tous les producteurs, produire des denrées tout en préservant les écosystèmes, et s’adapter au changement climatique tout en contribuant à son atténuation.

2) La transition écologique en entreprise

Aujourd’hui, les entreprises contribuent grandement à cette transition écologique et jouent un rôle central. Depuis plusieurs années maintenant, les organisations s’engagent dans des démarches RSE afin de contribuer à la sauvegarde de notre planète et à se responsabiliser face aux nouveaux enjeux, toujours plus nombreux. Le développement durable est l’une des clauses de la RSE participant grandement à la transition écologique et à la refonte de la stratégie environnementale d’une entreprise.

De plus, la transition écologique dans le domaine professionnel représente bien plus qu’un simple engagement environnemental ; c’est une véritable opportunité de croissance économique. En adoptant une démarche de transition écologique, votre entreprise peut non seulement contribuer à la préservation de l’environnement, mais aussi bénéficier d’avantages financiers substantiels. En effet, vous pourriez être éligible à des avantages fiscaux, des soutiens financiers tels que ceux offerts par l’ADEME, voire même à des crédits d’impôts. Des labels et certifications sont également mis en place, servant votre crédibilité et vos valeurs auprès de vos clients et parties prenantes. Ces démarches renforcent non seulement votre engagement en faveur de l’environnement, mais également votre positionnement sur le marché en tant qu’entreprise responsable et innovante.

II- Les enjeux d’aujourd’hui et de demain de la transition écologique

1) Les défis

La transition écologique représente une réponse cruciale aux enjeux contemporains et futurs liés à l’environnement. Cependant, cette transition est confrontée à une série de défis majeurs qui exigent une action urgente et coordonnée.

 

  • Les catastrophes naturelles : la fréquence et l’intensité croissantes des catastrophes naturelles, telles que les ouragans, les inondations et les incendies de forêt, sont des manifestations directes du changement climatique. Ces événements dévastateurs mettent en péril la vie humaine, détruisent les infrastructures et ont un impact économique dévastateur.

 

  • La destruction de la biodiversité : la perte alarmante de la biodiversité due à la destruction des habitats naturels, à la déforestation et à l’exploitation non durable des ressources naturelles compromet l’équilibre écologique de la planète. La disparition des espèces animales et végétales fragilise les écosystèmes et compromet les services écosystémiques essentiels à notre survie.

 

  • L’impact sur la santé : la dégradation de l’environnement, notamment la pollution de l’air, de l’eau et des sols, a des conséquences directes sur la santé humaine. Les maladies respiratoires, les cancers et les troubles neurologiques sont directement liés à l’exposition à des substances toxiques émises par les activités industrielles et les transports.

 

  • La pollution : sous toutes ses formes, elle constitue l’un des défis les plus pressants de la transition écologique. La pollution de l’air, des océans, des sols et des eaux douces affecte la qualité de vie des populations, compromet la sécurité alimentaire et menace la survie de nombreuses espèces animales et végétales.

 

Face à ces défis, il est impératif de mettre en œuvre des mesures ambitieuses et concertées pour accélérer la transition écologique et construire un avenir plus durable et résilient.

2) Le rôle des entreprises

Les entreprises jouent un rôle essentiel dans la transition écologique en adoptant des pratiques durables et en contribuant à la préservation de l’environnement. Leur engagement peut prendre plusieurs formes significatives :

 

  • Utiliser des énergies renouvelables : les entreprises peuvent contribuer à réduire leur empreinte carbone en optant pour des sources d’énergie renouvelable telles que l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique. Cette transition vers les énergies propres réduit la dépendance aux combustibles fossiles et favorise la transition vers un système énergétique plus durable.

 

  • Intégrer l’ensemble des parties prenantes à des démarches éco-responsables : les entreprises peuvent impliquer leurs employés, fournisseurs, clients et communautés locales dans des initiatives éco-responsables. En favorisant la sensibilisation et la participation de toutes les parties prenantes, elles renforcent leur impact positif sur l’environnement et encouragent l’adoption de comportements durables.

 

  • Calculer les empreintes carbone et les diminuer : mesurer et réduire les émissions de gaz à effet de serre sont une étape essentielle pour les entreprises engagées dans la transition écologique. En évaluant leur empreinte carbone et en mettant en œuvre des stratégies de réduction, elles contribuent à atténuer le changement climatique et à préserver les ressources naturelles.

 

  • Organiser des évènements plus responsables : les entreprises peuvent adopter des pratiques plus durables lors de l’organisation d’évènements en privilégiant les options éco-responsables telles que le recyclage, la réduction des déchets et le choix de fournisseurs respectueux de l’environnement. Ces actions permettent de minimiser l’impact environnemental tout en sensibilisant les participants à des comportements durables.

 

  • Participer à l’économie locale : s’engager dans l’économie locale en favorisant les partenariats avec des entreprises et des fournisseurs locaux contribue à renforcer les liens communautaires et à réduire l’empreinte écologique liée aux transports et à la logistique. Cette approche favorise le développement durable et la résilience des communautés locales.

III- 6 experts en transition écologique

Afin d’aborder la thématique de la transition écologique en entreprise, l’agence Simone & Nelson vous propose de découvrir parmi son annuaire de conférenciers une sélection d’experts en écologie qui sauront vous accompagner sur la problématique.

Portrait de Virginie RAISSON-VICTOR
©Simone & Nelson

1) Virginie RAISSON-VICTOR

Virginie RAISSON-VICTOR est une éminente géopolitologue et prospectiviste, reconnue pour ses recherches approfondies sur les grands défis des transitions contemporaines. Elle est actuellement membre du GIEC. En tant qu’auteure de plusieurs ouvrages de référence, dont « Les Futurs du Monde », elle explore les enjeux cruciaux auxquels notre société est confrontée, notamment sur les plans démographique, écologique et sociétal. Au sein du monde des affaires, elle partage son expertise en tant que conférencière sur des sujets allant des questions sociétales et politiques à l’environnement, tout en mettant l’accent sur la capacité de rebondir face aux défis.

Portrait de Jean-Baptiste DJEBBARI
©Ministère de la transition écologique

2) Jean-Baptiste DJEBBARI

Engagé au sein du mouvement La République En Marche, Jean-Baptiste DJEBBARI a été élu député de la Haute-Vienne en 2017, se spécialisant dans les questions de transport et de mobilité durable. En 2019, il a été nommé secrétaire d’État aux Transports, puis a accédé au poste de ministre chargé des transports en 2020. Il est également ancien secrétaire d’État auprès de la ministre de la transition écologique

Aujourd’hui, il partage son expertise en tant que conférencier, abordant diverses thématiques telles que l’innovation, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), la mobilité ainsi que des sujets liés aux politiques publiques et à la communication politique.

Portrait de Geneviève FÉRONE
©Prophil

3) Geneviève FÉRONE

Spécialisée en développement durable et en Responsabilité Sociale des Entreprises, Geneviève FÉRONE occupe le poste de cofondatrice & associée dans un cabinet de conseil en stratégie et en philanthropie. Diplômée des écoles supérieures de commerce et d’administration des entreprises, elle est également la présidente fondatrice d’un cabinet de conseil spécialisé en stratégie et prospective durables. En tant que conférencière recherchée, elle aborde les défis de la transition écologique ainsi que la gestion énergétique lors de ses interventions.

AB Walter BOUVAIS
©Gwennig Duigou

4) Walter BOUVAIS

Walter Bouvais est un entrepreneur profondément investi dans la protection de l’environnement et la résolution des problèmes écologiques. Il est le cofondateur de deux entreprises engagées dans la transition écologique. Il reconnaît l’urgence à agir pour assurer un monde viable pour les générations futures.

En entreprise, il intervient sur diverses thématiques autour de l’environnement, de la RSE, de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Portrait d'Émilie BARRUCAND
©Thomas A. D’Ortoli

5) Émilie BARRUCAND 

Emilie BARRUCAND est une anthropologue dévouée et humaniste qui a consacré 22 ans de sa vie à collaborer étroitement avec les peuples autochtones résidant en Amazonie et dans la Forêt Atlantique, au Brésil.

Elle œuvre auprès de politique pour la transition écologique et dirige des initiatives visant à préserver le patrimoine culturel de ces communautés, à défendre leurs droits et à protéger l’écosystème amazonien.

Dans le monde des affaires, Emilie intervient sur une gamme variée de sujets incluant l’environnement.

AB Serge PAPIN
©Stéphane Chevillon

6) Serge PAPIN 

Serge PAPIN est un entrepreneur français ayant occupé le poste de PDG du groupement coopératif Système U. Il est profondément convaincu de la corrélation entre l’alimentation, la santé et l’environnement. Il est particulièrement reconnu pour avoir lancé l’initiative du manifeste « Osons Demain pour la transition écologique des entreprises ».

En s’appuyant sur sa carrière et son expérience, Serge PAPIN anime des conférences abordant divers sujets tels que la grande distribution, les modèles coopératifs et l’influence du numérique sur les stratégies de distribution.

En agissant de manière proactive et responsable, les entreprises peuvent devenir des acteurs clés de la transition écologique, contribuant ainsi à construire un avenir plus durable et équilibré pour tous.

Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet et à organiser une conférence autour de cette démarche environnementale. Contactez-nous, renseignez-vous et demandez à réaliser un devis.