Espace conférenciers

Sarah ANTIER

Innovation / Astrophysicienne

Étoile montante de l’astrophysique, Sarah Antier est post-doctorante au sein du laboratoire de l’accélérateur linéaire de l’université Paris Sud. En 2018, elle figure parmi les 30 lauréates de la bourse L’Oréal-Unesco, une initiative qui vise à favoriser le travaux des chercheuses et à inciter les jeunes filles à se tourner vers la science. Conférencière experte dans le domaine de l’astronomie dite multi-messagers, elle se distingue par ses travaux avant-gardistes sur les ondes gravitationnelles (déformations de l’espace et du temps).

Sarah ANTIER

Confiez-nous votre
recherche de célébrité

Vous souhaitez contacter Sarah ANTIER pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

contactez-nous

Elle partage son savoir

ses thèmes d'intervention

Sarah Antier intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Elle peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Sarah Antier

Son histoire

Biographie de
Sarah Antier

Une chercheuse avant-gardiste

Astrophysicienne au Laboratoire Astroparticule et Cosmologie (Paris 7), Sarah Antier est une figure marquante de la sphère scientifique féminine française.

Cette jeune maman passionnée d’astronomie mène depuis plusieurs années des recherches sur les effondrements des étoiles massives (implosions notamment à l’origine des trous noirs). Elle est à l’origine du projet Grandma, un réseau mondial de télescopes spatiaux qui étudient les signaux nés de ces phénomènes violents, au travers de la lumière et des ondes gravitationnelles.

Grandma, un projet fédérateur

Aujourd’hui, ce programme regroupe 13 pays, avec 20 télescopes répartis dans 20 observatoires. Il fait également partie des trois réseaux les plus actifs dans le domaine.

Pour Sarah Antier, il s’agit aussi d’une occasion pour permettre aux astronomes amateurs de contribuer au développement de la recherche internationale sur des phénomènes encore mystérieux pour l’univers. Adepte de sciences participatives, elle est convaincue que seul le partage et le travail d’équipe peuvent optimiser les chances de découverte.