Espace conférenciers

Jacques TESTART

Innovation / Biologiste, père du 1er bébé éprouvette

Biologiste français, père du premier bébé éprouvette, en 1982, Jacques Testard est biologiste et directeur de recherche à l’INSERM. Également critique de sciences, a écrit plus de 300 articles dans la presse scientifique internationale. Il a consacré sa carrière  aux problèmes de procréation naturelle et artificielle chez l’animal et chez l’homme.

Jacques TESTART

Confiez-nous votre
recherche de célébrité

Vous souhaitez contacter Jacques TESTART pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

contactez-nous

Il partage son savoir

ses thèmes d'intervention

Jacques Testart intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Il peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Jacques Testart

Son histoire

Biographie de
Jacques Testart

Un expert reconnu

Jacques Testart est né à St-Brieuc en 1939.  Il suit l’école pratique d’agriculture à Hyères, puis l’université d’Alger, il obtient son doctorat en sciences. Il est chercheur à l’INRA en reproduction des mammifères domestiques, de 1964 à 1977. Jacques Testart devient chercheur, puis directeur de recherche honoraire à L’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).

Pionnier des méthodes de procréation assistée, en France, auteur des premières « mères porteuses » chez les bovins (1972), puis, des premiers succès de fécondations in vitro humaine ou FIV (1982), congélation de l’embryon humain (1986), FIV  avec injection du spermatozoïde (1994)… Il est le père scientifique du premier bébé éprouvette français, Amandine, née le 24 février 1982.

Un chercheur engagé

De 1999 à 2003, Jacques Testart devient président de la CFDD (Commission Française du Développement Durable).  Il est également très critique face à l’utilisation des OGM. Il est membre de la Commission nationale de médecine et biologie de la reproduction (CNMBR), entre 1993 et 1995 et membre du Conseil pour les droits des générations futures, de 1993 à 1995. Il devient membre du Conseil d’évaluation et de prospective de la Commission des affaires étrangères et du plan du Sénat en 2003.

Jacques Testart est chroniqueur du journal  La Décroissance et du journal Le Sarkophage. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles dans lesquels les propositions techniques de la biomédecine sont analysées et critiquées. Il s’engage pour la protection des lanceurs d’alerte dès 2012.