Aller au contenu
Chargement...

Statue de Winston ChurchillLa marque d’équipements sportifs Nike et la société Ubi Bene sont condamnés à verser des dommages et intérêts pour avoir utilisé la statue de Winston Churchill à des fins commerciales.

La cour d’appel de Paris a récemment condamné l’équipementier sportif Nike et la société d’évènementiel Ubi Bene à 135 000 euros de dommages et intérêts au sculpteur Jean Cardot pour avoir vêtu la statue de Winston Churchill d’un maillot de basket.

En septembre 2011, à l’occasion de la qualification de l’équipe française de Basket au championnat d’Europe et aux jeux Olympique de Londres en 2012, Nike avait décidé de marquer le coup et de célébrer la nouvelle. La marque a donc fait appel à la société d’évènementiel Ubi Bene qui décide de s’orienter vers une campagne de soutien coup de poing.

C’est en mettant le maillot de l’équipe de basket français sur la statue représentant Winston Churchill, haute de plus de trois mètres de haut, près des Champs-Elysées à Paris, que les deux entreprises se sont attiré des ennuis. La cour d’appel a en effet estimé que Nike France et Ubi Bene ont porté atteinte au respect de l’œuvre en la détournant à des fins publicitaires. Chacune des deux sociétés a donc été condamnée à verser 67 500 euros au sculpteur.

Crédit Photos : © CBnews

Pour plus d’informations sur les actus du Celebrity Marketing, contactez-nous.