Espace conférenciers

Christophe GUILLUY

Politique & société / Expert

Inventeur du concept de la France périphérique, ou classes moyennes déchues, Christophe Guilluy est aujourd’hui un intellectuel désaffilié refusant de se rattacher à une école de pensée. Pour autant, il est l’un des plus fins observateurs de la recomposition sociale et territoriale à l’œuvre.

Christophe GUILLUY

Confiez-nous votre
recherche de célébrité

Vous souhaitez contacter Christophe GUILLUY pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

contactez-nous

Il partage son savoir

ses thèmes d'intervention

Christophe Guilluy intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Il peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Christophe Guilluy

Son histoire

Biographie de
Christophe Guilluy

Un géographe inspiré et inspirant

Né le 14 octobre 1964 à Montreuil, Christophe Guilluy vit à Belleville, quartier populaire  de Paris, est diplômé de géographie urbaine de l’université de Paris I – Sorbonne.  Il élabore une nouvelle géographie sociale depuis la fin des années 1990. Dans ses recherches, les problématiques politiques, sociales et culturelles de la France contemporaine sont abordées par le prisme du territoire. L’émergence d’une « France périphérique » qui se développe aux marges périurbaines les plus fragiles des grandes villes jusqu’aux espaces ruraux en passant par les petites villes et villes moyennes.

En 2004, son livre « Atlas des nouvelles fractures » et, en 2010, « Fractures françaises » connaissent un réel succès et influencent les analyses de plusieurs hommes politiques de droite comme de gauche.

Un chercheur qui rassemble

Christophe Guilluy décortique les malaises qui alimentent les populismes, la crise des représentations politiques ; il dénonce avec ferveur les inégalités et l’effondrement des classes sociales moyennes ou « marronnage des classes populaires » dû à la mondialisation. Il reste persuadé que la classe d’en haut ou bourgeoisie devra prendre en charge la classe d’en bas.

Christophe rassemble plus d’un chercheurs en sciences sociales autour de lui, sur le consensus d’une classe sociale en déperdition et d’une perte identitaire grave. Il est également consultant pour les collectivités territoriales et gérant de Maps Productions, une société de marketing.