Aller au contenu
Chargement...

CONFIEZ-NOUS VOTRE
RECHERCHE DE CÉLÉBRITÉ

Vous souhaitez contacter Bernard DE LA VILLARDIÈRE pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

Il partage son savoir

ses thèmes
d'intervention

Bernard De la VillardiÈre intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Il peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Bernard De la VillardiÈre

Son histoire

Biographie de
Bernard DE LA VILLARDIÈRE

Un homme de médias

 

Bernard Berger de La Villardière est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques, d’une licence de droit public et il a obtenu une licence de journalisme au CELSA4. Il commence sa carrière comme reporter à FR3 Puy-de-Dôme en 1983 avant de rejoindre la radio Alouette FM en Vendée, où il assure la présentation des journaux du matin.

En 1987, Bernard de La Villardière participe au lancement de France Info avant de rejoindre RTL pour assurer la présentation des journaux du matin le week-end. Pendant sept ans, il partagera son temps entre l’antenne et les grands reportages tels que la révolution roumaine, la guerre du Golfe, l’affaire du sang contaminé.

 

Un chef engagé

 

En 1994, il participe au démarrage de la chaîne d’information en continu LCI où il assure la présentation de journaux et du Journal du monde. Deux ans plus tard, il intègre Europe 1, comme rédacteur en chef et présentateur. En septembre 1998, Bernard de La Villardière rejoint la chaîne de télévision M6 pour reprendre la présentation de Zone interdite et Ça me révolte à partir de 2001.

En 2003, il fonde sa société de production, « Ligne de front », avant de racheter le site internet d’information lesinfos.com. En 2020, il se lance dans le numérique en fondant le média vidéo 100 % numérique « neo » avec le producteur de télévision Stéphane Simon, l’auteur et financier Sami Biasoni, Anne-Henri de Gestas et Louis Perrin.