Espace conférenciers
Mayweather vs. McGregor : Le combat de boxe à 1 milliard de dollars
Actualités Celebrity Marketing

| Publié le 25 août 2017

Mayweather vs. McGregor : Le combat de boxe à 1 milliard de dollars

Mayweather vs McGregor

Le samedi 26 août à 21h (5h en France) se déroulera le très attendu « Money Fight » à Las Vegas, le combat de boxe opposant l’Américain Floyd Mayweather à l’Irlandais Conor McGregor.

A 40 ans, Floyd Mayweather peut se targuer d’avoir réalisé un parcours sans faute : Champion du monde de boxe dans cinq catégories différentes, l’américain cumule autant de combats que de victoires (49 combats et 49 victoires). Invaincu en plus de 20 ans de carrière, à l’image du légendaire Rocky Marciano, Floyd Mayweather règne ainsi sans partage sur la boxe anglaise. De l’autre côté, le champion de la division des poids légers de MMA (Mixed Martial Arts), Conor McGregor, enregistre lui aussi un palmarès impressionnant. Avec 21 victoires en 24 combats, l’Irlandais figure parmi les combattants les plus titrés de l’UFC, la plus importante ligue mondiale d’arts martiaux mixtes au monde. En quelques années, il est parvenu à s’imposer comme la figure emblématique de ce sport de combat jusqu’à en devenir une véritable figure symbolique.

Un combat qui fait débat

Si le combat fait autant débat, c’est parce que l’Irlandais disputera en effet son premier combat… de boxe. Assurant qu’il ne se considérait pas comme le favori, Mayweather a déclaré : « C’est ce qui fait ce combat si fascinant, tout est possible ». En 2015, Mayweather avait déjà affronté Manny Pacquiao lors d’un face à face annoncé comme le « combat du siècle« . Avec plus de 400 millions de dollars de recettes, ce duel fut tout bonnement le plus lucratif de l’histoire. Alors qu’il avait annoncé sa retraite après sa victoire, Mayweather renouvellera l’expérience ce samedi dans la T-Mobile Arena.

Pour assister à cet affrontement d’anthologie, dont les recettes sont estimées à 1 milliard de dollars, les spectateurs devront débourser entre 500 et 10.000 dollars. Showtime, le diffuseur aux Etats-Unis, a fixé le prix de la séance à la demande (« pay-per-view ») à 89,99 dollars. L’année dernière, plus de 4 millions d’Américains s’étaient offert le match, générant ainsi 400 millions de revenus. Pour le combat de samedi, les organisateurs parient sur un minimum de 5 millions de paiements à l’acte, sans compter les achats internationaux, certains pays ayant également opté pour le « pay-per-view ». Dana White, le président de l’UFC, rejoint le point de vue des organisateurs : « C’est de loin le combat le plus important que j’ai jamais organisé. On va battre les recettes générées par Pacquiao-Mayweather, ce combat va attirer plus de monde au niveau international, car Conor est très populaire en Australie, au Brésil ou en Europe ». 

Si le combat a lieu dans la nuit de samedi à dimanche, les deux prodiges du ring se provoquent déjà sur les réseaux sociaux et lors des conférences de presse depuis l’annonce de leur rencontre en juin :

Le duel financier des sponsors

Plus qu’un combat de boxe , le « Billion Dollar Fight » est également l’occasion pour les marques de promouvoir leurs produits. Elles devront toutefois débourser au moins 10 millions de dollars pour espérer obtenir le statut officiel de sponsor, annihilant ainsi la somme record payée par la marque Tecate lors du combat de 2015 (5.6 millions de dollars). La marque de bière mexicaine Corona a ainsi déboursé plus de 10 millions de dollars pour être le sponsor principal de l’événement sportif. En échange, son logo figurera sur le ring – et ses cordes – ainsi que sur les costumes des « ring girls ». L’accord comprend également la diffusion du logo lors de la première minute de chaque round. Le logo d’une autre boisson, BodyArmor, figurera également sur les serviettes et les tabourets des deux combattants. La marque fournira également ses boissons énergétiques aux sportifs.

En plus de ce prix d’entrée, la marque qui souhaite sponsoriser l’un des deux combattants (short, gant, peignoir, boisson, serviette…) devra verser 5 millions de dollars supplémentaires. Au total, le « paquet de sponsoring » atteint 20 millions de dollars, soit 7 de plus que lors du combat Mayweather-Pacquiao. Le logo de l’horloger suisse Hublot apparaîtra ainsi sur la ceinture de l’Américain, comme en 2015. Mayweather pourrait ainsi récolter plus de 20 millions de dollars grâce à ses contrats de sponsoring et ses partenariats. De son côté, McGregor, dont le partenariat avec Reebok n’a pas été renouvelé, sera libre de choisir l’équipementier de son choix. Les marques BetSafe et Monster Energy, ses partenaires de longue date, apparaîtront ainsi sur son short de combat.

#IAmTheBeast – Representing @MonsterEnergy since day 1! #ad

A post shared by Conor McGregor Official (@thenotoriousmma) on

Si tous les sponsors officiels n’ont pas encore été annoncés, Mayweather et McGregor se sont également emparés de leurs réseaux sociaux pour promouvoir diverses marques. Mayweather a ainsi mis en avant les spiritueux Tequila Avion, la compagnie aérienne KLM Jet Center ainsi que ses propres entreprises (The Girl Collection et Draft).

Conor McGregor profite également de la promotion du combat pour promouvoir David August, la marque de prêt-à-porter avec qui il noue un partenariat depuis de nombreuses années, Beats by Dre ou encore Hi Smile.

La viralité de leurs publications, permise par leurs plateformes privilégiées (+16 millions d’abonnés), ainsi que la forte médiatisation de l’événement a conduit les marques à se livrer, elles aussi, à un véritable combat.

Si vous souhaitez regarder le match Mayweather-McGregor en direct, rendez-vous sur la chaîne Canal+, ici.

.


Crédits Photo © : YouTube @MikeFightPromo, Instagram @thenotoriousmma,  @floydmayweather

Pour plus d’informations sur les actus du Celebrity Marketing, contactez-nous

Consulter également

Trouvez le meilleur orateur.
Motivez vos équipes.
Apportez de l’inspiration.

CONTACTEZ-NOUS