Aller au contenu
Chargement...

CONFIEZ-NOUS VOTRE
RECHERCHE DE CÉLÉBRITÉ

Vous souhaitez contacter Pascal BONIFACE pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

Il partage son savoir

ses thèmes
d'intervention

Pascal Boniface intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Il peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Pascal Boniface

Son histoire

Biographie de
Pascal BONIFACE

Géopolitologue et politiquement engagé

 

Né en 1956 à Paris, Pascal Boniface est un spécialiste des relations internationales. Il a décroché son doctorat d’État en droit international public à Sciences Po Paris en 1985.  Depuis il publie L’Année stratégique et a lancé La Revue internationale et stratégique.  Il a travaillé au sein du groupe parlementaire socialiste de l’Assemblée Nationale de 1986 à 1988, puis est devenu conseiller au ministère de la Défense, sous Jean-Pierre Chevènement.

C’est un pionnier concernant la Géopolitique du sport, un domaine dans lequel il s’investit après s’être longtemps focalisé sur la  Prolifération étatique. Son expertise lui vaut de devenir l’un des membres du Conseil national de l’éthique de la Fédération française de football, consultant de l’ONG Peace and Sport pour traiter des problématiques géopolitiques.

 

Un expert profitant d’une grande exposition médiatique

 

Étant l’un des géo-politologues les plus suivis dans le monde et en France, notamment sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Pascal Boniface aime analyser et vulgariser l’actualité internationale pour la rendre accessible au grand public.

Grâce à ses compétences, l’ONU le sollicite pour un poste au sein du Conseil Consultatif pour des questions de désarmement. Il a été administrateur de l’Institut des Hautes études de la Défense Nationale. Ses prises de position sur le conflit israélo-palestinien ont suscité des controverses qui l’ont conduit à démissionner du Parti socialiste en 2003, critiquant les double standards avec lesquels, selon lui, ce conflit était jugé.