Aller au contenu
Chargement...

CONFIEZ-NOUS VOTRE
RECHERCHE DE CÉLÉBRITÉ

Vous souhaitez contacter Ban KI-MOON pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

Il partage son savoir

ses thèmes
d'intervention

Ban Ki-Moon intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Il peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Ban Ki-Moon

Son histoire

Biographie de
Ban KI-MOON

Excellence et rigueur

 

Titulaire d’une maîtrise en administration publique obtenue à Harvard et d’une licence en relations internationales de l’Université nationale de Seoul, Ban Ki-Moon occupe le poste de premier secrétaire de la mission sud-coréenne pour les Nations Unies de 1978 à 1980. Petit à petit, ce diplomate de formation gravit les échelons de l’ONU et succède à Kofi Annan en 2007 en tant que Secrétaire Général de l’Organisation.

Dès lors, il présente diverses initiatives pour la lutte contre la pauvreté dans le monde et le changement climatique. Il arrive notamment à engranger plus de 60 milliards de dollars dans le financement des objectifs du Millénaire pour le développement.

 

Un homme engagé

 

À l’origine de la création d’ONU-Femmes, il met en place d’intenses efforts diplomatiques pour la santé des femmes et des enfants, surtout en Afrique. Proactif et fin stratège, il arrive à obtenir du G-20 une enveloppe d’aide financière de 1000 milliards de dollars pour les pays en développement, au plus fort des crises alimentaires, énergétiques et économiques de 2008.

Aujourd’hui reconnu pour son implication dans la lutte pour l’égalité des sexes et les droits de la femme, Ban Ki-Moon a augmenté de plus de 40% le nombre de postes de direction élevés occupés par la gent féminine au sein de l’ONU. Il est souvent convié à animer des débats et séminaires sur les thèmes de l’autonomisation des femmes, des droits de l’homme et du développement durable.