Espace conférenciers

Elizabeth DE PORTZAMPARC

Prospective / Architecte franco-brésilienne

Architecte urbaniste d’origine brésilienne, Elizabeth de Portzamparc est reconnue pour ses constructions écologiques et durables. En 2021, elle est lauréate du Prix RIBA Ancient Tree Civilization and Residence Future à Shanghai grâce à son projet « Living in the Leaves ». Également conférencière professionnelle, elle est une figure incontournable de la mixité, de l’innovation et de l’économie des formes et des matières.

Elizabeth DE PORTZAMPARC

Confiez-nous votre
recherche de célébrité

Vous souhaitez contacter Elizabeth DE PORTZAMPARC pour le faire intervenir lors de votre évènement d’entreprise, un séminaire, une conférence ?

N’attendez plus et faites confiance à Simone & Nelson, leader du celebrity marketing en France, en nous confiant votre recherche de personnalité !

contactez-nous

Elle partage son savoir

ses thèmes d'intervention

Elizabeth de Portzamparc intervient régulièrement pour des conférences ou des séminaires d’entreprise. Elle peut intervenir sur de nombreux thèmes pour votre entreprise comme :

Vidéos de conférence de Elizabeth de Portzamparc

Son histoire

Biographie de
Elizabeth de Portzamparc

Une figure de l'architecture contemporaine

Inspirée par son père amoureux d’architecture, Élisabeth de Portzamparc s’intéresse dès son plus jeune âge aux différents usages des bâtiments et de la ville. En parallèle à ses études d’anthropologie et de sociologie urbaine à Paris, elle se penche sur les concepts d’urbanisme et d’aménagement du territoire.  

En 1987, alors qu’elle enseigne à l’École d’architecture de Paris-la-Seine, elle fonde son agence : l’Atelier d’Urbanisme Participatif d’Antony. Depuis, elle est à l’origine de cinq gares emblématiques du Grand Paris, de celle du Bourget, ainsi que de la grande bibliothèque du campus Condorcet et de la Tour Tioc à Taïwan. 

Des constructions respectueuses de la nature

Parmi les réalisations exceptionnelles d’Élisabeth de Portzamparc, on retiendra le musée de la Romanité à Nîmes, inauguré en 2018. Enveloppé dans une façade de verre translucide, ce chef d’œuvre compte 25 000 pièces et figure parmi les plus grands projets architecturaux contemporains dans l’Hexagone. 

Trois ans plus tard, la lauréate du concours « Ancient Tree Civilization and Residence Future » travaille sur « Living in the Leaves ». À travers ce programme révolutionnaire, elle entend aménager toute une vallée (1 330 hectares) autour de trois villages au sud-est de la Chine : Gudong, Pingnan et Jiaomu. Cette initiative se veut une architecture fédératrice d’écosystèmes pour la cohabitation entre les humains et leur environnement dans les forêts ancestrales de Huizhou.