Espace conférenciers
Spor­tifs de haut niveau : de vrais atouts pour l’entre­prise selon David Douillet, Ministre des Sports
Judo

| Publié le 5 décembre 2011

Spor­tifs de haut niveau : de vrais atouts pour l’entre­prise selon David Douillet, Ministre des Sports

La place du sportif de haut niveau en entreprise est un sujet régulièrement débattu. Aménagement d’horaire, responsabilité, partenariat et reconversion sont autant de problématiques qui intéressent athlètes, entreprises et pouvoirs publics. Le nouveau Ministre des Sports, David Douillet, a décidé de réserver son premier discours à ce sujet qu’il connaît bien et pour cause. Il souhaite donner toute sa place au sportif dans l’entreprise. C’est une des missions que s’est données Simone et Nelson à sa création ; permettre aux entreprises de bénéficier de l’expérience, de la notoriété et des exploits de ces individus d’exception.

Ainsi, lors du Discours lors de la convention internationale Sport et Entreprise à Clermont-Ferrand du 4/11/11, le Ministre estime qu’« on aura gagné quand tou­tes les entre­pri­ses – les gran­des mais aussi les PME – auront com­pris tout ce que le sport peut leur appor­ter (…) Il faut que le monde du sport s’enri­chisse de la culture de l’entre­prise et que l’entre­prise s’enri­chisse de la culture sport. (…)Le sport peut redon­ner une dimen­sion humaine à l’entre­prise. On sait à quel point la mul­ti­pli­ca­tion des process et la logi­que finan­cière peu­vent deve­nir déshu­ma­ni­sants. (…) Je suis per­suadé que les spor­tifs de haut niveau peu­vent être de vrais atouts pour l’entre­prise. »

Dans le supplément spécial du Monde daté du 5/11/11, dans une interview accordée à Laurent Telo, il va plus loin.

« L’entreprise aime le sport sans le connaitre ou le reconnaitre suffisamment. L’inverse est tout aussi vrai. J’ai été témoin d’incompréhensions entre ces deux univers. L’athlète de haut niveau peut apporter énormément à l’univers de l’entreprise. Notamment par les valeurs qu’’il véhicule à travers sa discipline. C’est une matière première excellente pour l’entreprise, pour autant qu’’elle sache la décrypter et qu’un véritable dialogue s’installe. »

Quand on lui parle de mécénat, il répond « j’ai trop vu de partenariats fondés sur la simple recherche de notoriété pour l’athlète et l’entreprise. Je pense qu’ils sont passés à côté de beaucoup de choses. Le retour sur investissement pour ces entreprises peut être plus grand que de simples retombées d’images. Par exemple, les athlètes peuvent, en interne, faire partager leur expérience dans ce qu’elle a de positif mais aussi de difficile, et créer un véritable projet d’entreprise autour de ce partenariat (…)Vu le contexte actuel, les entreprises sont à la recherche d’un nouveau souffle. Le sport peut être un moteur et apporter une plus-value a une entreprise. »

 

Sportifs et entreprises, un sujet décidément dans l’air du temps.

Consulter également

Trouvez le meilleur orateur.
Motivez vos équipes.
Apportez de l’inspiration.

CONTACTEZ-NOUS