Espace conférenciers
Interview personnalités : Contacter Virginie de Clausade (animatrice TV) sur le moteur de recherche de personnalités Simone et Nelson
Chanteur

| Publié le 2 avril 2012

Interview personnalités : Contacter Virginie de Clausade (animatrice TV) sur le moteur de recherche de personnalités Simone et Nelson

« Le lundi, c’est Celebrity » – chaque lundi, nous interviewons une célébrité inscrite sur S&N ! Aujourd’hui, c’est Virginie de Clausade, présentatrice TV (The Voice sur TF1) et auteur qui nous fait l’honneur de répondre à nos questions. Rendez-vous autour d’un café chez Missiessy, maroquinier Made in France à Paris, dans le 2ème arrondissement.Comment ça va Virginie? Peux-tu nous parler un peu de ton actualité ?

Je présente actuellement la seconde partie de The Voice qui révèle les coulisses de l’émission. Nous allons bientôt passer aux émissions en direct durant lesquelles je serai la garante de l’interactivité avec les téléspectateurs et du suivi des candidats dans les coulisses. Je suis évidemment très contente de participer à cette aventure qui est un miracle. En quelques semaines cette émission est devenue un phénomène de société avec plus de 9 millions de téléspectateurs et 55% de pdm. Les enfants font des chorégraphies The Voice dans les cours d’école. On nous suit même au plus haut niveau de l’Etat.

A quoi attribues-tu ce succès ?

Je pense que ce programme est bien dans son époque. Il transmet des valeurs très positives de travail et d’endurance. Il prouve aussi qu’on peut être extrêmement talentueux et heureux en étant un artiste pro ou semi pro sans succès public. De plus, la télé française manque de programme de variété et on sait que le public est friand de divertissement et de musique. C’est le cocktail idéal.

D’après toi, pourquoi une marque pourrait-elle faire appel à toi ?

Je crois que je suis honnête et que j’essaie de créer une cohérence dans mon propos et dans mes actes. Un exemple tout bête, je porte à l’antenne ce que j’aime. Je ne peux pas faire autrement. J’essaie de prouver qu’on peut être la même à l’antenne et dans le privé. Je revendique une certaine forme de sincérité et de proximité avec le téléspectateur. Pour moi la télévision est un média de proximité contrairement au cinéma qui cultive le mystère des acteurs.

Comment gardes-tu le contact avec ta communauté ?

Je suis une adepte de Twitter. J’aime partager avec mes followers pour casser l’image de la blonde au nom à particule qui ne me donne pas forcément de moi une vision sympa de prime abord. Ça me permet de casser les préjugés et de me montrer telle que je suis c’est-à-dire une personne extrêmement sympathique dans la vie (rire).

Pourquoi plus twitter que facebook ?

J’aime le partage d’informations en temps réel sur Twitter. D’ailleurs #TheVoice était le Trending Topics Twitter le plus suivi au monde samedi dernier !!! C’est assez incroyable de vivre un moment pareil. J’aime aussi ce côté un peu tyrannique, égoïste de Twitter qui te fait parler de toi et partager ta vie mais sans tomber dans les excès de certains narcissiques qui ont des milliers de followers et zéro abonnement.

Avec quelles marques as-tu déjà travaillé ?

Je n’ai jamais fait de publicité en tant que telle mais j’ai l’habitude de porter la marque Lacoste par exemple.
J’adore leur nouvelle collection et leurs produits qui font partie de l’inconscient collectif sans être hors de prix.

A quels types de marques, sans en citer, souhaiterais-tu t’associer ?

Je te dirai bien évidemment les cosmétiques parce que ce sont toujours de jolies publicités pour une femme et de jolis contrats (rire). Sinon, je suis une fan des grandes marques de maroquinerie française qui m’ont toujours fait rêver. Malheureusement, elles se sont parfois un peu faites vampirisées par les stars américaines de la téléréalité à qui on n’a pas forcément envie de ressembler.

Simone et Nelson pour toi qu’est-ce que c’est ?

Je vois ça comme un passe-plat mais en plus classe (rire). Plus sérieusement, vous êtes un intermédiaire entre les personnalités et les marques qui permet de garder le contrôle de ce qu’on veut faire ou pas faire sans interférence.

En moins 140 caractères (soit un Tweet) comment tu voudrais tu voudrais conclure cet interview ?

Comment ? Tu n’es pas encore chez Simone et Nelson ? cc @brandandceleb

« Le lundi, c’est Celebrity » – chaque lundi, nous interviewons une célébrité inscrite sur S&N !
Aujourd’hui, c’est Virginie de Clausade, présentatrice TV (The Voice sur TF1) et auteur qui nous fait l’honneur de répondre à nos questions. Rendez-vous autour d’un café chez Missiessy, maroquinier Made in France à Paris, dans le 2ème.

Comment ça va Virginie? Peux-tu nous parler un peu de ton actualité ?

Je présente actuellement la seconde partie de The Voice qui révèle les coulisses de l’émission. Nous allons bientôt passer aux émissions en direct durant lesquelles je serai la garante de l’interactivité avec les téléspectateurs et du suivi des candidats dans les coulisses. Je suis évidemment très contente de participer à cette aventure qui est un miracle. En quelques semaines cette émission est devenue un phénomène de société avec plus de 9 millions de téléspectateurs et 55% de pdm. Les enfants font des chorégraphies The Voice dans les cours d’école. On nous suit même au plus haut niveau de l’Etat.

A quoi attribues-tu ce succès ?

Je pense que ce programme est bien dans son époque. Il transmet des valeurs très positives de travail et d’endurance. Il prouve aussi qu’on peut être extrêmement talentueux et heureux en étant un artiste pro ou semi pro sans succès public. De plus, la télé française manque de programme de variété et on sait que le public est friand de divertissement et de musique. C’est le cocktail idéal.

D’après toi, pourquoi une marque pourrait-elle faire appel à toi ?

Je crois que je suis honnête et que j’essaie de  créer une cohérence dans mon propos et dans mes actes. Un exemple tout bête, je porte à l’antenne ce que j’aime. Je ne peux pas faire autrement. J’essaie de prouver qu’on peut être la même à l’antenne et dans le privé. Je revendique une certaine forme de sincérité et de proximité avec le téléspectateur. Pour moi la télévision est un média de proximité contrairement au cinéma qui cultive le mystère des acteurs.

Comment gardes-tu le contact avec ta communauté ?

Je suis une adepte de Twitter.  J’aime partager avec mes followers pour casser l’image de la blonde au nom à particule qui ne me donne pas forcément de moi une vision sympa de prime abord. Ça me permet de casser les préjugés et de me montrer telle que je suis c’est-à-dire une personne extrêmement sympathique dans la vie (rire).

Pourquoi plus twitter que facebook ?

J’aime le partage d’informations en temps réel sur Twitter. D’ailleurs The Voice était la TL[QB1] la plus suivie au monde samedi dernier !!! C’est assez incroyable de vivre un moment pareil.

J’aime aussi ce côté un peu tyrannique, égoïste de Twitter qui te fait parler de toi et partager ta vie mais sans tomber dans les excès de certains narcissiques qui ont des milliers de followers et zéro abonnement.

Avec quelles marques as-tu déjà travaillé ?

Je n’ai jamais fait de publicité en tant que telle mais j’ai l’habitude de porter la marque Lacoste par exemple. J’adore leur nouvelle collection et leurs produits qui font partie de l’inconscient collectif sans être hors de prix.

A quels types de marques, sans en citer, souhaiterais-tu t’associer ?

Je te dirai bien évidemment les cosmétiques parce que ce sont toujours de jolies publicités pour une femme et de jolis contrats (rire). Sinon, je suis une fan des grandes marques de maroquinerie française qui m’ont toujours fait rêver. Malheureusement, elles se sont parfois un peu faites vampirisées par les stars américaines de la téléréalité à qui on n’a pas forcément envie de ressembler.


Simone et Nelson pour toi qu’est-ce que c’est ?

Je vois ça comme un passe-plat mais en plus classe (rire). Plus sérieusement, vous êtes un intermédiaire entre les personnalités et les marques qui permet de garder le contrôle de ce qu’on veut faire ou pas faire sans interférence.

En moins 140 caractères (soit un Tweet) comment tu voudrais tu voudrais conclure cet interview ?

Comment ? Tu n’es pas encore chez Simone et Nelson ?


[QB1]Qu’est-ce que c’est ? Si c’est Time Line, écrire « Time Line »

Consulter également

Trouvez le meilleur orateur.
Motivez vos équipes.
Apportez de l’inspiration.

CONTACTEZ-NOUS