Espace conférenciers
Interview : Olga Ciesco nous apporte son regard sur le langage corporel
Événementiel

| Publié le 22 juin 2017

Interview : Olga Ciesco nous apporte son regard sur le langage corporel

Figurant parmi les experts en communication non verbale les plus renommés, Olga Ciesco se démarque par son dynamisme et son regard pragmatique sur une thématique fédératrice : le langage corporel. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Bonjour Olga Ciesco. Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre activité professionnelle ?

O. C. : En tant qu’experte en communication non verbale, j’ai travaillé pendant 8 ans avec les forces de police. J’y ai formé des centaines d’enquêteurs à l’observation du langage corporel. En parallèle, j’ai également dispensé des formations auprès de dirigeants d’entreprise et de leurs équipes. J’ai dû former environ 7000 personnesMon activité de conférencière s’est imposée comme une évidence le jour où j’ai donné ma première conférence. Je me consacre aujourd’hui exclusivement à ce format qui correspond à ma personnalité. Enfin, j’ai créé une plateforme de e-learning qui fait le bonheur de ceux qui veulent poursuivre leur apprentissage du langage corporel au-delà de mes conférences.

Dans quel cadre et dans quels secteurs avez-vous eu l’occasion de partager votre expertise ?

O. C. : Dans des secteurs extrêmement variés ?. Cela m’étonnait beaucoup avant mais aujourd’hui, je trouve ça formidable. J’interviens aussi bien pour des fédérations de professionnels du bâtiment que pour des groupements d’agents immobiliers, des associations d’experts comptables, des commerciaux, des banquiers, des dirigeants…. J’interviens donc auprès d’une palette très large de métiers, de fonctions et de statuts. Finalement, la communication non verbale est une discipline qui aiguise la curiosité de beaucoup de monde.

Tous ont un point commun : la volonté de se reconnecter à leur intuition du non verbal.

 .

Pourquoi est-il indispensable de comprendre le langage corporel ?

O. C. : Disons qu’aujourd’hui, il est absurde de se passer de notre capacité de comprendre notre interlocuteur au-delà des mots. Cela permet, selon l’objectif de chacun, de valider la véracité des propos de son interlocuteur, de savoir quelles questions poser, de sécuriser ses prises de décisions et, plus simplement, de mieux comprendre l’autre dans l’instantané pour pouvoir mieux réagir. Finalement, il ne s’agit pas d’un moyen d’étudier un trait de personnalité mais d’un outil pragmatique de décodage du langage corporel d’une personne à un moment précis.

Il s’agit d’un entraînement, ce n’est pas plus compliqué que ça. Le langage corporel fonctionne selon des codes. Nous les pratiquons et nous les côtoyons tous les jours mais, la plupart du temps, nous n’y prêtons pas attention. On nous apprend à lire, à écrire, à compter et on nous enseigne même des langues étrangères, mais on oublie l’essence de la communication humaine, c’est fou ! Comme l’a très justement dit l’un de mes clients : « la communication non verbale est un art finalement primitif mais tellement oublié car non enseigné ».

.

Dans l’entreprise en particulier, on imagine que la lecture du langage comportemental trouve un écho dans les ressources humaines, mais sans doute dans d’autres fonctions. Lesquelles ?

O. C. : C’est sûr ! Lire le langage corporel permet un meilleur accompagnement des personnes. Appelez cela management, motivation… dans tous les cas, on tend vers plus d’efficacité, c’est certain. Cependant, il n’y a pas que cela. Comprendre les codes du langage corporel permet aussi de lire les non-dits et les contre-vérités. C’est un atout véritable en négociation commerciale, en médiation et, plus généralement, dans tous les face-à-face. Imaginez qu’à chaque fois que vous avez besoin de savoir si vous pouvez faire confiance à une personne, il vous suffit de regarder : la réponse est juste sous vos yeux.

.

Dans quelle mesure le décodage de la communication non verbale permet-il d’éviter des conflits et, conséquemment, d’améliorer les relations humaines au sein d’une entreprise ?

O. C. : Le langage du corps prend une place importante dans la communication. Il transmet un message quoi qu’il arrive. Quand un conflit survient, il est important de comprendre l’état émotionnel de l’autre pour évaluer la situation et parvenir à une solution. Cependant, je souhaite souligner le fait qu’il est capital de prendre conscience de son propre langage corporel dans la résolution d’un conflit. Je vous donne deux exemples :

1- Votre corps vous transmet un message par une posture ou un geste que vous allez adopter. Il vous dit, par exemple, que vous ne devez pas aller dans la direction que vous semblez prendre. Parfois, vous optez stratégiquement pour une solution qui, en réalité, n’est pas la bonne pour vous-même et le corps, lui, vous transmet ce message immédiatement. Vous êtes libres de ne pas l’écouter mais vous vous exposez alors à une résistance ;

2- Votre attitude corporelle peut se révéler néfaste pour le message que vous souhaitez faire passer. Ainsi, lors d’un conflit (mais c’est valable pour tout face-à-face), votre propre langage corporel peut être incohérent avec votre discours (stress, timidité, manque de conviction…). Vous n’allez donc pas être convaincant ou, pire, vous pourriez même paraître ennuyeux. Si vous avez une idée géniale en tête, autant que votre langage corporel favorise la transmission de votre message, n’est-ce pas ?

Lors d’un conflit, il est impératif de comprendre l’autre mais il ne faut pas non plus se négliger soi-même. Il est donc nécessaire de trouver des solutions qui correspondent à toutes les parties afin de résoudre un conflit.

Pensez-vous que l’émotion influe sur notre posture ou, au contraire, que la posture impacte nos émotions ?

O. C. : Cette question me fait penser au paradoxe de l’œuf et de la poule ?. Il est indéniable que l’émotion entraîne le mouvement. Autrement dit, les gestes (et donc le langage corporel) traduisent l’état émotionnel que la personne traverse à un instant précis. Est-elle en train de réfléchir ou d’hésiter ? Est-elle enthousiaste ou sceptique ? Est-elle séduite ou indifférente ? Chaque état se traduit par un mouvement, une posture, un geste. 

Ce qui est chouette, c’est que nous savons aussi de manière scientifique que le mouvement crée l’émotion. Nous pouvons ainsi augmenter notre sentiment de puissance et de bien-être en adoptant un certain type de posture. Dans ce cas, c’est le langage corporel qui initie le dialogue intérieur et crée l’émotion correspondante. Les résultats des recherches actuelles sont impressionnants et très encourageants. Par exemple, nous savons comment augmenter le taux de testostérone et baisser le taux de cortisol en moins de 2 minutes. Les postures nommées « power postures » contribuent au sentiment de puissance et permettent de prendre des décisions audacieuses en toute confiance.

.

Vous dégagez énormément d’énergie lors de vos conférences et la cohésion de groupe s’en trouve renforcée. Quel est votre secret ?

O. C. : La passion, l’amour de mon travail et le désir de transmettre. Chaque conférence est un privilège. Il y a de la magie à transmettre aux participants des clefs de compréhension aussi précieuses. Permettre à toutes ces personnes de se reconnecter à leur intelligence du non verbal et d’en tirer parti est très motivant. Grâce au format convivial et participatif de mes conférences, les personnes se laissent volontiers aller à des tests « grandeur nature ». Par exemple, lorsque j’aborde les « power postures », je leur fais adopter la « posture de Superman ». Je vous assure, ils adorent tous !

.

Pourriez-vous nous raconter l’un des moments les plus marquants de votre carrière ?  

O. C. : Je crois que lorsque je me suis retrouvée devant 1200 personnes à Ottawa, en train de faire la danse de la « power posture » (une chorégraphie que j’ai créée pour finir ma conférence par un moment à fort impact) et que tout le monde était en train de danser… j’étais consciente de vivre un moment privilégié dans ma carrière de conférencière.

Je ne résiste pas à l’envie de vous raconter un autre moment marquant. Lors d’un événement, le respect du timing est important. Je me souviens qu’un soir, mon client me demande de terminer ma conférence à 19h45 précises. Un cocktail dînatoire était prévu après la conférence et il me dit : « en général, les gens prennent une coupe de champagne, discutent un peu et à 20h30, il n’y a plus personne ». Après ma conférence sur « Le pouvoir des gestes », 90 % des participants étaient encore présents à 23h. Je peux vous dire que l’étonnement et la satisfaction de mon client ont été un vrai régal pour moi.

.

Comment définiriez-vous Simone & Nelson ? Et quelles sont, selon vous, nos qualités ?

O. C. : Pour moi, vous êtes de véritables partenaires. En tant que conférencière, j’ai l’esprit tranquille car vous êtes de véritables experts. Et comme la prise de contact et le suivi de l’événement se font directement sur la plateforme de Simone & Nelson, je gagne aussi beaucoup de temps.

Répondant aux caractéristiques qui définissent une excellente conférence – un format court, dynamique et participatif visant à transmettre un message fort et inspirant, le tout sur un ton humoristique – les interventions d’Olga Ciesco suscitent l’enthousiasme général de ses clients.

Vous souhaitez contacter Olga Ciesco pour la faire intervenir lors d’une conférence ou un séminaire d’entreprise ? Rendez-vous sur la plateforme Simone & Nelson. Nos outils en ligne et nos experts vous accompagneront de la prise de contact jusqu’au suivi post-événement, en passant par la contractualisation.

.


 

Crédits Photos © :  Erwann Pencreach

Pour plus d’informations sur les actus du Celebrity Marketing, contactez-nous

 

Consulter également

Trouvez le meilleur orateur.
Motivez vos équipes.
Apportez de l’inspiration.

CONTACTEZ-NOUS